Qualité structurelle- le MDF

Pourquoi utiliser le MDF ?

Le MDF (Medium Density Fiberboard) présente de multiples avantages. C’est un panneau :

  • homogène dans les trois dimensions,
  • esthétique du fait de sa texture fine,
  • plus économique que le bois massif,
  • disponible partout en différentes épaisseurs,
  • qui permet l’utilisation de bois de première éclaircie (arbres de faible diamètre, qui ne peuvent être valorisés en bois massif).

Du point de vue technique, le MDF est un matériau d’usage facile :

  • il ne se fend pas,
  • il résiste au feu,
  • il n’éclate pas,
  • il ne se déforme pas,
  • le sciage est net et sans bavure,
  • il peut être peint, lasuré ou verni.

Contrairement au bois brut, il n’y a pas de sens de fibres à observer pour le rabotage ou le ponçage. La finesse de sa texture permet également d’obtenir des surfaces aptes à la mouluration et au laquage.

A noter : le travail du MDF génère de grandes quantités de poussières qui peuvent provoquer des pathologies ORL. Il est donc recommandé de prendre des précautions d’usage (port d’un masque et aération de l’espace de travail) pour éviter des les inhaler.

Le MDF présente toute une palette d’avantages, tant sur sa résistance que sur la facilité de manipulation qu’il présente. Lors d’une découpe, ou avec le temps, le MDF n’est pas sujet à fissures ou à une quelconque déformation. Sa texture permet une découpe parfaite assez facilement. Il est donc idéal pour réaliser des éléments de décoration intérieure même si l’on n’est pas un grand bricoleur. D’ailleurs, le MDF existe en de nombreuses épaisseurs, vous permettant d’envisager toutes les possibilités. De plus, il est bien moins cher que le bois traditionnel. Cela est dû au fait que le MDF peut être composé de bois d’arbres de petits diamètres, inutilisable pour la filière du bois massif.
Le MDF peut être vendu ignifuge, laqué, mélaminé ou cintré. Il peut aussi être hydrofuge s’il se destine à une pièce exposée à l’humidité.